PRIX ANNUELS

Depuis sa fondation, l’AAQ met de l’avant différents moyens pour reconnaître l’apport de ses membres et de non-membres à la vie et l’évolution de l’Association et de la profession d’archiviste.

Afin de stimuler et encourager l’excellence parmi ses membres, l’AAQ a mis en place différentes distinctions et récompenses. Ce système se divise en deux groupes :

Les prix et distinctions décernés par le Conseil d’administration, à savoir :

  • Prix du président (bénévole de l’année)
  • Prix Jacques-Grimard
  • Titre de membre émérite
  • Titre de membre honoraire

Les prix décernés à la suite d’un concours de sélection, à savoir :

  • Prix Jacques-Ducharme
  • Prix Robert-Garon
  • Prix du meilleur article de la revue Archives

Le directeur général de l’AAQ est responsable de s’assurer du bon déroulement du processus de décernement des prix. Il prend en charge le dépôt des candidatures pour les concours de sélection et la mise sur pied d’un jury si nécessaire.

Par la remise de prix annuels, l’AAQ renforce son réseau professionnel. Ces prix visent à souligner le travail et les réalisations exceptionnelles de ses membres privés ou institutionnels, d’une personne, d’un groupe d’individus, d’un organisme public ou d’un organisme privé qui a contribué à l’avancement de l’Association, au développement de la discipline archivistique ou de la profession.

Les appels de candidatures et le processus pour déposer sa candidature sont émis sur le site web de l’AAQ et diffusés sur ses différentes plateformes généralement 60 jours avant la tenue du congrès annuel de l’Association. Les candidatures aux concours de sélection sont évaluées grâce à un jury et la collaboration du directeur général. Certaines années, aucun prix ou mention n’a été décerné.

Pour l’année 2017, les récipiendaires sont:

  • Prix Robert-Garon : Division de la gestion documentaire de la Ville de Laval pour le système de gestion électronique des sommaires décisionnels et sa pertinence en matière de gestion des documents avec mention spéciale pour la Société historique Alphonse-Desjardins (SHAD) pour la réalisation de son projet de Centre de conservation et de mise en valeur des archives et des collections muséales du Mouvement Desjardins.
  • Titre de membre émérite : Isabelle Dion
  • Prix du bénévole de l’année : Catherine Dugas
  • Prix Jacques-Grimard : Jacques Rouillard

Pour plus d’informations sur les prix annuels:

Prix Jacques-Ducharme

Objectif

Le prix Jacques-Ducharme a pour objectif de souligner le travail et les réalisations exceptionnels d’une personne ou d’un groupe d’individus qui ont contribué au développement de l’archivistique et de la gestion documentaire.

Admissibilité

Le prix est attribué à des membres en règle de l’Association. Le prix peut être attribué à une même personne plus d’une fois.

Attribution

Le prix Jacques-Ducharme pour une personne ou un groupe de personnes est attribué chaque année paire en alternance avec le prix Robert-Garon pour un organisme privé ou public attribués chaque année impaire.

Le prix est attribué par jury. Le dévoilement du ou des lauréats se fait au moment du congrès annuel et est accompagné d’une pièce commémorative clairement identifiée comme Prix de l’AAQ.

Domaine

Le jury considère les recherches fondamentales sur la discipline et la profession de même que les réalisations portant sur les archives de toute nature et sur tous supports à l’ensemble ou à l’un ou l’autre stade de vie des documents, c’est-à-dire des réalisations portant sur la gestion des documents administratifs ou des archives historiques.

La forme des réalisations est variable. Il peut s’agir de la publication d’un ouvrage ou d’articles, d’un document audiovisuel, de conférences, des résultats d’un programme intégré de gestion des documents administratifs et de gestion des archives historiques ou d’une partie de programme.

Il s’agit de réalisations résultant de l’initiative et de l’engagement personnel et aussi professionnel du ou des individus. L’âge n’est pas un critère. Si le prix individuel a parfois souligné le couronnement d’une longue carrière, il peut tout aussi bien reconnaître et encourager une percée significative des efforts fructueux de la part des plus jeunes membres de la profession.

Le jury accorde une importance égale aux réalisations portant sur les archives de toute nature et sur tous supports, à l’un ou l’autre stade du cycle de vie des documents, c’est-à-dire des réalisations portant soit sur des documents actifs (archives courantes), soit sur des documents semi-actifs (archives intermédiaires), soit sur des documents inactifs (archives définitives ou historiques), soit enfin sur un ensemble d’archives à travers les trois âges. Le jury accorde une importance égale aux réalisations rattachées à chacune des grandes fonctions archivistiques et à l’ensemble de celles-ci : acquisition et sélection, traitement physique et intellectuel, conservation et restauration, diffusion, etc.

Le jury sera également attentif aux candidatures basées sur des réalisations ou des interventions ayant contribué à l’avancement de l’archivistique.

Critères de sélection

  • La qualité du dossier de présentation ;
  • L’argumentation du parrain en faveur du dossier ;
  • La qualité scientifique et technique des réalisations ;
  • L’envergure de la réalisation ;
  • L’originalité ;
  • L’impact de la réalisation ;
  • Le rayonnement dans le milieu ;
  • Le fait que la réalisation ait rejoint des préoccupations d’autres disciplines.

Prix décernés

2012: Sabine Mas
2009: Denys Chouinard
2004: André Gareau, Suzanne Girard, Stéphane Hamann, Christiane Huot, Francine Légaré, Gaston St-Hilaire et Bernard Savoie
2001: Carol Couture et à ses collaborateurs : Florence Arès, Michel Champagne, Hélène Charbonneau, Normand Charbonneau, Chantale Fillion, Louise Gagnon-Arguin, Gilles Héon, James Lambert, Dominique Maurel et Johanne Perron
1999: Louise Gagnon-Arguin et Hélène Vien
1998: Groupe des responsables de la gestion des documents du gouvernement du Québec (GRGD)
1997: Jean-Pierre Wallot
1996: Victorin Chabot, Louis Garon, Louise Gagnon-Arguin et Carole Saulnier
1994: Nancy Marrelli
1992: Victorin Chabot
1991: Guy Dinel

Biographie de Jacques Ducharme (1948-1989)

Après des études universitaires à Montréal, il entreprendra une carrière d’archiviste professionnel et sera largement reconnu par ses pairs. Il exercera sa profession principalement au Service des archives de l’Université de Montréal de 1973 à 1981 et aux Archives nationales du Québec de 1981 à 1989. Il a aussi été chargé de cours à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information. Jacques Ducharme est décédé prématurément à 41 ans en 1989. Tout au long de sa carrière, Jacques Ducharme a été très impliqué dans le milieu de l’archivistique québécoise et dans le développement de la discipline. On garde en mémoire le rôle clé qu’il a joué dans la mise en place et les travaux du Comité interministériel sur l’évaluation des archives judiciaires du Québec. Jacques Ducharme a inspiré et mentoré toute une génération d’archivistes au moment de la mise en place des premières normes archivistiques. À l’Association des archivistes du Québec, il a occupé plusieurs postes dont ceux de trésorier et de directeur de la revue Archives. Il a aussi été membre de plusieurs comités. En reconnaissance de son implication dans la vie de l’Association des archivistes du Québec, celle-ci a désigné son Prix annuel pour souligner le travail et les réalisations exceptionnels d’une personne ou d’un groupe d’individus qui ont contribué au développement de l’archivistique et de la gestion documentaire du nom de Jacques-Ducharme en 1991.

Texte de Carol Couture (décembre 2015).

Prix Robert-Garon

Objectif

Le prix Robert-Garon a pour objectif de souligner le travail et les réalisations exceptionnels d’un organisme public ou d’un organisme privé qui a contribué au développement de l’archivistique et de la gestion de documents.

Admissibilité

Le prix est attribué à des membres en règle de l’Association. Les individus qui représentent l’organisme doivent être membre, mais l’organisme ne doit pas être membre institutionnel pour être admissible. Le prix peut être attribué à un même organisme plus d’une fois.

Attribution

Le prix Robert-Garon pour un organisme public ou un organisme privé est attribué chaque année impaire en alternance avec le prix Jacques-Ducharme pour des individus attribué les années paires.

Le prix est attribué par jury. Le dévoilement du lauréat se fait au moment du congrès annuel et est accompagné d’une pièce commémorative clairement identifiée comme Prix de l’AAQ.

Domaine

Le jury considère les recherches fondamentales sur la discipline et la profession de même que les réalisations portant sur les archives de toute nature et sur tous supports à l’ensemble ou à l’un ou l’autre stade de vie des documents, c’est-à-dire des réalisations portant sur la gestion des documents administratifs ou des archives historiques.

La forme des réalisations est variable. Il peut s’agir de la publication d’un ouvrage ou d’articles, d’un document audiovisuel, de conférences, des résultats d’un programme intégré de gestion des documents administratifs et de gestion des archives historiques ou d’une partie de programme.

Le jury accorde une importance égale aux réalisations portant sur les archives de toute nature et sur tous supports, à l’un ou l’autre stade du cycle de vie des documents, c’est-à-dire des réalisations portant soit sur des documents actifs (archives courantes), soit sur des documents semi-actifs (archives intermédiaires), soit sur des documents inactifs (archives définitives ou historiques), soit enfin sur un ensemble d’archives à travers les trois âges. Le jury accorde une importance égale aux réalisations rattachées à chacune des grandes fonctions archivistiques et à l’ensemble de celles-ci : acquisition et sélection, traitement physique et intellectuel, conservation et restauration, diffusion, etc.

Le jury sera également attentif aux candidatures basées sur des réalisations ou des interventions ayant contribué à l’avancement de l’archivistique.

Critères de sélection

  • La qualité du dossier de présentation ;
  • L’argumentation du parrain en faveur du dossier ;
  • La qualité scientifique et technique des réalisations ;
  • L’envergure de la réalisation ;
  • L’originalité ;
  • L’impact de la réalisation ;
  • Le rayonnement dans le milieu.

Prix décernés

2017: Division de la gestion documentaire de la Ville de Laval avec mention spéciale pour la Société historique Alphonse-Desjardins (SHAD)
2015: Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides
2013: Ville de Montréal
2010: L’Archidiocèse catholique romain de Québec
2007: Division de la gestion des documents et des archives de la Ville de Québec

Biographie de Robert Garon (1942-2012)

Comme cela est mentionné dans le livre de Mélanges publié aux Presses de l’Université du Québec et qui lui a été offert en 2003, Robert Garon a été «un homme de passion et de vocation». Il a eu… «une passion, les archives et une vocation, les Archives nationales du Québec». Après des études universitaires à Québec et à Paris, il amorcera une carrière d’enseignant en archivistique à l’Université Laval à compter de 1969. Il passera à la fonction publique du Québec en 1975 comme responsable de la gestion documentaire au ministère des Affaires intergouvernementales. Il deviendra Conservateur adjoint des Archives nationales du Québec en 1977 et sera nommé Conservateur en 1980. Il le sera jusqu’en décembre 2000. Il pilotera l’approbation par le gouvernement québécois en 1983 de Loi sur les archives et présidera à sa mise en place. Robert Garon nous a quittés trop tôt et trop rapidement en 2012. En reconnaissance de son implication dans la vie de l’Association des archivistes du Québec, celle-ci a désigné son Prix annuel pour souligner le travail et les réalisations exceptionnels d’un organisme public ou d’un organisme privé du nom de Robert-Garon en 2007.

Texte écrit par Carol Couture (décembre 2015).

Prix Jacques-Grimard

Objectif

Le prix Jacques-Grimard a comme objectif de souligner le travail et les réalisations exceptionnelles d’une personne qui n’est pas issu du milieu archivistique, mais qui a contribué au développement de l’archivistique.

Attribution

Ce prix est remis de façon ad hoc par le Conseil d’administration sur simple proposition d’un membre sans appel formel de candidature. La proposition est validée par voie de résolution.

Contexte de la création du prix

Dans un contexte interdisciplinaire où une personne ou un organisme qui n’est pas archiviste peut contribuer de manière marquante, voire exceptionnelle, au développement de l’archivistique. Il apparut nécessaire de doter l’AAQ d’un prix qui permettrait d’honorer par exemple, la contribution exceptionnelle d’un avocat à la rédaction d’une la loi fondamentale en matière d’archivistique, ou encore une personnalité publique qui contribuerait à la mise en valeur ses archives sur son site Web.

Le 17 janvier 2009, le Conseil d’administration approuvait la recommandation du comité des prix annuels à l’effet de créer un nouveau prix soulignant les réalisations de personne ou d’organisme dont le mandat premier n’est pas archivistique et d’associer le nom du regretté de Jacques Grimard à ce nouveau prix.

Prix décernés

2017: Jacques Rouillard
2009: Lise Bissonnette

Biographie de Jacques Grimard (1947-2007)

Le titre des Mélanges qui ont été publiés aux Presses de l’Université du Québec en 2009 pour lui rendre hommage est tout à fait approprié en le présentant comme un «constructeur, gardien et communicateur». Jacques Grimard entreprendra une carrière d’archiviste à compter de 1974 au Centre de recherche en civilisation canadienne-française (CRCCF) de l’Université d’Ottawa. Par la suite, il occupera le poste de conservateur adjoint des Archives nationales du Québec à Montréal de 1979 à 1981 et à Québec de 1982 à 1987. En 1987-1988, il fera un bref passage comme professeur invité en archivistique à l’Université Laval. Il poursuivra ensuite sa carrière à Ottawa aux Archives nationales du Canada de 1988 à 2000 et au ministère du Patrimoine canadien de 2000 à 2001. Enfin, de 2001 à 2007, il fera profiter les prochaines générations de son immense savoir et de sa vaste expérience comme professeur à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (EBSI) de l’Université de Montréal. En reconnaissance de son implication dans la vie de l’Association des archivistes du Québec, celle-ci a désigné son Prix annuel pour souligner les réalisations de personnes ou d’organismes dont le mandat premier n’est pas archivistique du nom de Jacques-Grimard en 2009.

Texte de Carol Couture (décembre 2015).

Titre de membre émérite

Objectif

Le titre de membre émérite est décerné à un membre de l’Association afin de désigner celui ou celle qui a apporté une contribution spéciale à court, moyen ou long terme au fonctionnement de l’Association.

Admissibilité

Le candidat sera sélectionné parmi les membres de l’Association (à l’exception des membres honoraires).

Attribution

La proposition d’une personnalité à nommer membre émérite se fait par un membre en règle de l’Association. La nomination est faite par le Conseil d’administration en vertu des articles 2.3.2 et 4.12.3 des Statuts.

Titres décernés

2016: Isabelle Dion
2014: Michel Champagne
2013: Richard Juneau (posthume)
2012: Diane Baillargeon
2010: Marie-Josée Courchesne
2007: Marc Beaudouin
2006: Michel Lévesque
2005: Michel Prévost
2002: Florence Arès
2001: Robert Garon
1999: Hélène Bernier
1998: James H. Lambert
1997: Victorin Chabot
1996: Suzanne Girard
1995: Gilles Héon
1994: Ginette Noël
1993: Jacques Grimard
1992: Murielle Doyle
1991: Carol Couture
1990: Louise Gagnon-Arguin
1989: Claude Lessard
1988: Joël Raiffaud
1987: Bernard Weilbrenner
1985: Sr Lucienne Choquette
1983: Sr Marcelle Boucher
1982: Pr François Prud’homme et Fr Robert Edmond Gingras
1981: Honorius Provost ptr et François Beaudin
1975: Sr Julienne Boisvert

Prix du président (bénévole de l'année)

Objectif

Le prix du président est accordé au bénévole de l’année de l’Association des archivistes du Québec. Il vise à reconnaître et à mettre en valeur le travail bénévole des membres de l’Association. Le prix est donc annuellement accordé à un membre en règle de l’Association pour souligner sa contribution exceptionnelle et remarquable à l’Association dans l’année écoulée.

Admissibilité

Le prix est remis à un individu, à un groupe ou à un comité. Tout membre en règle de l’Association œuvrant au sein d’un comité, d’une région ou de toute autre instance de l’AAQ est admissible à ce prix.

Un membre bénévole de l’AAQ peut recevoir à plus d’une reprise le prix du président.

Attribution

C’est le président de l’Association qui sélectionne le membre bénévole qui s’est particulièrement distingué dans l’année. Exceptionnellement, le président peut accorder une mention spéciale à un autre membre.

Le dévoilement du lauréat se fait au moment du congrès annuel.

Prix décernés

2017: Catherine Dugas
2016: Catherine Fournier
2015: Mylène Bélanger
2014: Charles Cormier et le Comité des communications & Mention spéciale Marysol Moran, représentante des membres étudiants
2013: Manon Dufresne & Mention spéciale Comité du 41e Congrès sous la présidence de Juliette Delrieu
2012: Les directeurs des comités de région – Dominic Boisvert (région de Montréal), Hélène Lavoie (région Nord), Natalie Bissonnette (région Est), Anne LeClair (région Ouest) & Mention spéciale Michel Champagne
2011: Pierre Lavigne & Mention spéciale Isabelle Ferland
2010: Comité des affaires professionnelles de l’Association & Mention spéciale Marie-Ève Lemire
2009: Hélène Lavoie et l’équipe du Comité région Nord & Mention spéciale Karin Michel
2008: Comité organisateur du 40e anniversaire de l’AAQ soit Carole Côté, Juliette Delrieu et France St-Hilaire & Mention spéciale André Genest
2007: Comité de promotion de la Déclaration québécoise sur les archives soit Denys Chouinard, responsable, Agathe Duhamel et Julie Roy
2006: Marie-Josée Courchesne
2005: France St-Hilaire & Mention spéciale Marie-France Migneault
2004: Nathalie Denis
2003: Diane Baillargeon & Mention spéciale Brigitte Pollock
2002: Josée Tremblay
2001: Hélène Bernier
2000: Gilles Héon
1999: James H. Lambert
1998: Dominique Maurel & Mention spéciale Germain Bonneau
1997: Yves A. Lapointe & Mention spéciale Carole Saulnier
1996: Nicole Bonsaint, responsable de La Chronique & Mention spéciale Line Trépanier, présidente du comité organisateur du Congrès 1995

Prix du meilleur article de la revue Archives

Objectif

Créé suite au congrès du Conseil international des archives (ICA) à Montréal en 1992, le prix a comme objectif d’honorer l’auteur du meilleur article paru dans la revue Archives au cours de l’année.

Admissibilité

Tous les auteurs (membre ou non de l’Association) ayant écrit dans la revue Archives, à l’exception des auteurs de comptes rendus.

Attribution

Le prix est attribué par jury. Le jury est composé de trois membres de l’AAQ. Le président du Comité de la revue Archives (CORA) nomme le responsable du jury, comme président. Ce dernier choisit les deux autres membres du jury. Les auteurs du volume évalué et les membres du CORA sont exclus du jury.

Le prix est accompagné d’une pièce commémorative et d’un chèque de 1500$. Le nom du lauréat (ou des lauréats dans le cas d’un article à auteurs multiples) est dévoilé lors du congrès annuel de l’AAQ.

Critères d’évaluation

Le meilleur article sera un article à caractère scientifique dans le domaine de l’information organique et consignée apportant une contribution significative au développement de la discipline et de la profession. À ce premier critère s’ajouteront l’originalité du sujet, la rigueur, la cohérence et la pertinence des idées et la clarté de l’exposé.

Prix décernés

2014: Basma Makhlouf-Shabou – Étude sur la définition et mesure des qualités des archives définitives issues d’une évaluation
2012: Yvon Lemay et Marie-Pier Boucher – L’émotion ou la face cachée de l’archive
2011: Taïk Bourhis – Le projet Hippocampe: mise en place d’un système de gestion électronique de documents à l’Université de Montréal
2010: François Cartier – Bien plus que les archives du « smoked-meat »
2009: Aida Chebbi – Archivage du web: quelques leçons à retenir & Mention spéciale: Françoise Banat-Berger – La prise en charge des archives, électroniques en France dans le secteur public
2008: Diane Baillargeon – Les archives privées des universités québécoises : état de la question et pistes de réflexion & Mention spéciale: Diane Baillargeon et Michel Lévesque – L’Association des archivistes du Québec, une association impliquée, des archivistes engagés
2007: Francine Gauthier – L’évaluation de programme: modèles multiples et caractéristiques souhaitables pour une appréciation en milieu archivistique & Mention spéciale: Jacques Grimard – Titre manquant
2006: Nathalie Lévesque et Lucie Pagé – Les archives de l’Ontario français & Mention spéciale: François Cartier – Les archives en milieu muséal: le cas du Musée McCord
2005: Sabine Mas et Louise Gagnon-Arguin – Pour un approfondissement de la « notion » de dossier dans la gestion de l’information organique et consignée d’une organisation
2004: Robert Garon – Archives, bibliothèques et cybergouvernement & Mention spéciale: François Burgy et Barbara Roth-Lochner – Les archives en Suisse ou la fureur du particularisme
2003: Ginette Noël – La Division des archives de la Ville de Québec à l’écoute de ses clientèles
2002: Taïk Bourhis – Les archives électroniques : la question de l’intégrité
2000: Normand Charbonneau et Mario Robert – La description des photographies
1999: Nicole Périat – Politique de gestion du courrier électronique ; des mesures à prendre
1998: Danielle Lacasse et Antonio Lechasseur – Du record group au fonds d’archives
1997: Jacques Grimard – Gérer la préservation à long terme des archives électronique ou préserver le médium et le message
1996: Yves Marcoux – Les formats des documents électroniques en archivistique

Titre de membre honoraire

Objectif

Le titre de membre honoraire désire souligner le travail et les réalisations exceptionnelles d’une personne, qui n’est pas membre de l’AAQ, ayant contribué au développement de l’archivistique.

Attribution

Ce prix est remis exceptionnellement par voie de résolution au Conseil d’administration.

Titres décernés

2013: Didier Grange
2011: Gérald Hermisse