Conférence “Entre archives et archive : l’espace inarchivé et inarchivable du cinéma de réemploi” | 25 mai 2021

130.00$

Entre archives et archive : l’espace inarchivé et inarchivable du cinéma de réemploi, par Annaëlle Winand

Entre les archives, telles que définies par l’archivistique, et l’archive comme concept, tel qu’utilisé en dehors de la discipline, il existe un écart sémantique et théorique. D’un côté, les archives représentent des rassemblements documentaires issus des activités d’une personne ou d’un groupe; de l’autre, il est question d’un outil conceptuel permettant d’exprimer une variété d’idées liées à l’histoire ou à la mémoire…

Vous voulez profitez de rabais offerts par l'AAQ? Devenez membre! Si vous l'êtes déjà, connectez-vous.
Catégorie :

Description

Entre archives et archive : l’espace inarchivé et inarchivable du cinéma de réemploi

Entre les archives, telles que définies par l’archivistique, et l’archive comme concept, tel qu’utilisé en dehors de la discipline, il existe un écart sémantique et théorique. D’un côté, les archives représentent des rassemblements documentaires issus des activités d’une personne ou d’un groupe; de l’autre, il est question d’un outil conceptuel permettant d’exprimer une variété d’idées liées à l’histoire ou à la mémoire.

Toutefois, cet intervalle entre archives et archive est particulièrement fertile. C’est dans cet espace que les utilisateurs non traditionnels des archives, comme les cinéastes de réemploi (dont les œuvres sont constituées d’images en mouvement préexistantes), trouvent leur inspiration. À travers leurs mises en récit, ces derniers montrent ce qui n’est pas visible dans les archives. De la décomposition des matières filmiques, aux dynamiques de pouvoir derrière le geste d’archivage et leurs récits tacites, en passant par les émotions et l’affect véhiculés par les documents, les œuvres nous confrontent à une double dimension inarchivée (ce qui n’est pas archivé) et inarchivable (ce qui ne peut pas être archivé), qui est constitutive de ce que sont les archives et de comment elles se construisent.

En étudiant les archives qui constituent les œuvres de réemploi à partir de leur exploitation, c’est-à-dire leurs diverses utilisations et l’ensemble de leurs utilisations potentielles, il est possible de catégoriser ce qui se trouve dans l’inarchivé et l’inarchivable. Ainsi, trois principales modalités émergent des analyses : l’absence, qui relève de la lacune, du fragment et de l’incomplétude; l’interdit qui se manifeste dans les archives comme traces matérielles; et l’invisible qui participe de ce qui ne se montre pas. Ces trois catégories relèvent d’un impensable archivistique, c’est-à-dire d’un état de la discipline qui reflète l’inconcevabilité ou l’omission, volontaire ou non, de certains de ses aspects théoriques ou pratiques. C’est en investissant l’impensable, c’est-à-dire en étudiant l’archivistique à partir des pratiques en marges, qu’il est possible renouveler les discours sur la discipline. Notre communication propose de présenter le résultat de plusieurs années de recherche sur ces questions.

Biographie de la conférencière

Annaëlle Winand est candidate au doctorat à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (Université de Montréal). Elle détient une maîtrise en histoire et archivistique, obtenue auprès de l’Université de Louvain (Belgique) où elle a travaillé en tant qu’archiviste. Ses recherches se concentrent sur les notions d’archive(s), d’inarchivé et d’inarchivable dans les pratiques filmiques et vidéographiques expérimentales de réemploi. Elle est activement impliquée dans divers projets de recherche en archivistique et en études cinématographiques. En parallèle à sa recherche doctorale, Annaëlle est programmatrice pour le Festival des films underground de Montréal (MUFF) et au Groupe Intervention Vidéo (GIV).

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Conférence “Entre archives et archive : l’espace inarchivé et inarchivable du cinéma de réemploi” | 25 mai 2021”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *